• Salut l'humain,

    Aujourd'hui je viens te parler d'une chose importante pour moi, j'ai un logo et une bannière pour mon blog. Sans compter que les plus fidèles auront remarquer quelque chose d'important : ma bannière a été changée. N'est-elle pas belle ?

    Quand on est sage, on est récompensé ! Donc si tu veux devenir mon partenaire, échange de croquettes mon poto :

     

    logo 88x31 pixels 

    Hors croquette

     

    bannière 468x60 pixels

    Hors croquette

    Merci à tous, et je vous aime !

    Hors croquette


    votre commentaire
  • Chalut humains,

    Ce que j'aime parfois, c'est m'allonger sur le sol quand je vois un rayon de soleil passer à travers les fenêtres. C'est un délice pour l'esprit, le corps et cela m'apaise complètement. Au point où je m'endors en rêvant de croquer des hirondelles sous mes dents. Et de m'en amuser un peu en jouant avec au préalable. 

    Sauf que ... ce jour n'est pas comme ceux là. Ce jour est un jour où des gouttes tombent du ciel. Vous les humains vous nommer cela la pluie. Mais comment est-ce possible que ce phénomène existe ? le soleil c'est logique car faut bien que la journée commence. Donc si je pouvais avoir l'explication pour la pluie, cela serait gentil. Car j'ai besoin aussi de comprendre pour savourer parfois les choses et croyez moi, je ne la savoure pas celle la : la pluie. 

    En plus, quand elle est là, le soleil ne peut pas me réchauffer sur le sol comme j'aime... donc franchement, la pluie et moi, on est pas copain. Comment je peaufine mon bronzage félin dans ces conditions ? C'est inadmissible et j'aimerai bien une explication au plus vite, car il n'est pas normal, pour un être comme moi, de ne pas pouvoir profiter du soleil et de devoir subir les aléas de la météo ainsi ! C'est à se demander si c'est une manipulation humaine pour nous engraisser de croquettes ou juste pour le malin plaisir de nous rendre un peu triste. Quoiqu'il en soit, cela ne fonctionne pas pour ce dernier point car moi je préfère alors m'amuser avec mes congénères ou alors avec des balles que j'ai semé un peu partout dans la maison. 

    Toujours utile qu'à force de vous parler de ce fichu temps, et de parler de mes jouets, que je vais m'en amuser avec l'un d'eux en attendant de vous narrer la suite des mes aventures félines.


    votre commentaire
  • Salut tout le monde,

    Je vous avais dit que j'avais entendu du bruit dans la cour. Je me suis alors mis à regarder par la fenêtre et là... Que vois-je ? mes parents sont enfin de retour, j'avais raison ! C'était bien eux. Ahhhhhhhhhhhhhhh enfinnnnnnnnn. Maman et Papa ont à peine sorti leurs valises que je leur ai fais des cabrioles de joie. Assoupi à leur pied en faisant le beau, je leur ai montré combien je les aime et combien ils m'ont manqué tous les deux. Ah quel bonheur de les revoir. 

    Après tous ces câlins, j'ai couru dans le salon en faisant plein d'aller retour et en leur montrant combien je suis content qu'ils soient là. Je pense qu'en faisant tout ça, ils se rendent compte de la gratitude que j'ai pour eux quand même. Que puis-je faire de plus ? encore des câlins bien évidemment. 

    Et je me colle à Papa en me frottant à lui, et j'en fais de même à maman. Oh que je suis si heureux là ! Et... aussi, ils me remettent des croquettes. Ohlala !!! Mais je suis le plus heureux des chats, moi, à ce moment là. 

    Ahhhhh.... le bonheur et la joie sont de retours dans ma maison. Bon ok, mes esclaves feront du bruit, etc, c'est parfois agaçant mais je suis tellement content de les revoir que là, je m'en fiche total et je préfère qu'ils fassent leurs activités bruyantes en tout genre et les voir. Car leur papouille et leurs odeurs m'ont réellement manqué. J'ai même cru pendant un instant qu'ils ne reviendraient pas. 

    Soulagé, je vais pouvoir faire de doux rêves en vous racontant la suite des mes aventures félines.

    Chapitre 16 : ils sont de retour, enfin !


    votre commentaire
  • Chalut les esclaves,

    Vous êtes des humains ? donc des esclaves, c'est bien ce que je dis. 

    Bref, mes parents, je ne les ai toujours pas revus. Cela fait plus d'une semaine déjà et toujours pas une trace d'eux. Et pourtant, j'ai cherché dans toutes les pièces de la maison. Tous les étages. Je me suis rempli la pense pour oublier l'affront qu'ils m'ont fait. Oui, vous lisez bien. C'est un affront ! Comment ont-ils pu m'oublier ? moi ? J'étais dans la valise de maman pour être avec eux et ils ne sont toujours pas revenus. Ce n'est pas normal ! C'est une humiliation que de m'oublier car je suis un chat exemplaire. Je remplis tous mes devoirs : je mange dans ma gamelle, je fais mes besoins dans ma litière, je me lave 15 fois par jour, je dors 15 heures par jour, je leur fais des ronrons aussi bien à maman qu'à papa, je leur fais des cabrioles incroyables pour qu'ils voient mes exploits et me récompense ... que leur faut il de plus ? je fais même les griffes sur mes arbres à chat ! D'autres chats, moins intelligents que moi, griffent les canapés, font pipi en dehors de leur caisse à litière, griffe tout ce qu'ils voient, ne ronronne pas, etc. 

    Non là, vraiment, je ne comprend pas. Deux semaines que je n'ai toujours pas revu mes parents. Mais où sont ils ? en attendant, la bonne nouvelle c'est qu'un copain à eux passe tous les jours nous donner à manger à ma sœur et à moi. Et notre litière est changée aussi, fort heureusement. 

    En manque des odeurs de mes parents, de leur câlin de tous les jours, je joue avec ma sœur pour m'occuper en dehors des repas et des siestes. Je joue aussi avec mes balles et autres distractions, un peu partout dans la maison. Mais aussi, je grimpe sur mes arbres à chats, je cours un peu partout dans les étages. 

    Après tout, s'ils sont absents, du moment que j'ai à manger, et que ma litière est propre, c'est déjà ça. Il faut désormais patienter en espérant leur retour. Car mine de rien, après tout ce temps, il faut avouer que mes parents d'humains me manquent. Car ils sont gentils avec moi, et j'aime aussi leur câlin. 

    Une vingtaine de jours plus tard, j'entends du bruit dans la cour. Sont-ils de retour ?

     


    votre commentaire
  • Chalut les humains,

    C'est l'été, le temps de la farniente ! La vie de chat n'est pas toujours de bons repos mais on fait en sorte qu'elle le soit autant que possible. 

    J'ai remarqué dernièrement que mes parents avaient fait des valises. Je me suis installé dedans pour pas qu'ils m'oublient mais maman me met alors sur le lit afin qu'elle continue à mettre ses objets et vêtements en tout genre. Du coup, j'ai dormi sur le lit. Et avant même que je n'en rende compte, maman n'était plus dans la pièce. J'ai donc descendu les escaliers tranquillement, et puis j'ai remarqué ma gamelle pleine dans la cuisine. Une gamelle pleine comme jamais. Hummmmmm, waouhhhhhhhuuuuuuuhhh j'ai été récompensé ! Mais... pour quelle raison ? après tout on s'en cogne puisque j'ai ma gamelle pleine. Que je suis content !!! Je vais pouvoir me remplir la pense. Ni une ni deux, je me mets à manger et manger et manger... ce qui finit par me donner l'envie de dormir. Quelques heures plus tard, mon sommeil terminé, je me demande où sont mes parents. Puis je reprend  une petite ration de croquette pour mener mon enquête. Ils ne sont pas en bas, donc je monte voir dans chaque pièce mais ni maman ni papa se sont présents. Je monte au grenier et alors encore ni maman ni papa ne sont là. Mais où sont-ils ? Le coup des valises ? Qu'est ce que cela signifie ? Ils m'ont abandonné dans ma demeure ? J'ai au moins mes croquettes mais ...pourquoi sont-ils partis ainsi ? Ils sont surement partis travailler comme ils ne font parfois. Je les ai déjà entendu employer ce terme "travailler". Ah ces humains, quelle bande d'esclave quand même ! 

    Bref, plusieurs jours passent, et mes parents sont toujours absents. Mais y'a un copain à eux qui passe nous remettre à ma sœur et à moi une ration de croquettes tous les jours. Heureusement car sinon je ferai comment pour marcher ou courir et faire mon sport sur mes arbres à chats. Tant que j'ai mon repas, je ne me plains pas. Mais quand même, maman et papa me manquent, leurs calins aussi... J'espère qu'ils vont vite revenir car ça commence à faire long.

    Patientons ... 


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires